EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Plan national d’actions en faveur de la Vipère d’Orsini

Du 26/10/2020 au 18/11/2020 - 6 commentaires

La Vipère d’Orsini est une espèce montagnarde à tendance méditerranéenne, présente uniquement en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) en France. C’est une espèce très menacée qui fait l’objet d’efforts pour sa conservation depuis les années 1990. Un deuxième Plan national d’actions (PNA) en sa faveur lui est consacré sur la période 2020-2030.

Le Plan national d’actions (PNA) en faveur de la Vipère d’Orsini 2020-2030 est consacré à cette espèce montagnarde à tendance méditerranéenne, présente en France uniquement dans les Alpes du Sud, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). Treize populations sont actuellement identifiées dans la région PACA, représentant au moins huit entités évolutives distinctes, devant donc chacune être conservée. C’est la plus petite vipère d’Europe.

Espèce rare et patrimoniale, classée en danger (EN) sur la liste rouge des reptiles de France métropolitaine (2015), elle est menacée suite à l’abandon des pratiques humaines traditionnelles de montagne, liées au pastoralisme et à l’exploitation forestière, et au développement d’activités impactantes de tourisme. La diminution des activités traditionnelles sur ces territoires ainsi que les modifications climatiques actuelles favorisent en effet la progression de la forêt en altitude.

La Vipère d’Orsini fait l’objet d’efforts pour sa conservation depuis les années 90. Un premier PNA a été mis en œuvre entre 2012 et 2016, à la suite d’un programme Life (2006-2011), définissant une stratégie sur le long terme pour son maintien et celui de ses habitats, allant de la connaissance de l’espèce et notamment de sa répartition, à la gestion et la protection de ses habitats, en passant par la communication auprès de publics variés.

Le PNA est piloté par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) de PACA et animé par le Conservatoire d’espaces naturels (CEN) de PACA.

Le bilan de la mise en œuvre du premier PNA contenait des points très positifs (4 objectifs d’animation, de connaissance, de protection et de communication, déclinés en 30 actions dont 25 ont été réalisées entièrement ou partiellement). Il convient toutefois de poursuivre et consolider l’effort de conservation de cette espèce, ainsi que de ses habitats, son état de conservation restant très préoccupant.

La stratégie du PNA 2 est déclinée en actions opérationnelles à mener sur 10 années afin d’améliorer la prise en compte de l’espèce dans une démarche globale et intégrée au niveau des différentes politiques et activités sur les secteurs de présence de l’espèce, en consultant les acteurs locaux concernés. Les éléments opérationnels sont précisés dans des fiches actions ainsi que les partenaires techniques et financiers et les relais de gestion pressentis pour la réalisation des actions.

En termes de gestion et de protection des habitats, une réflexion au cas par cas a été engagée pour les six massifs où l’espèce est connue actuellement, ainsi que pour deux massifs favorables à sa présence.

Le CNPN a émis un avis favorable au projet de PNA 2 en date du 26 juin 2020.

En application du dernier alinéa du II. de l’article L. 123-19-1 du code de l’environnement, les observations du public pour cette consultation sont rendues accessibles au fur et à mesure de leur réception. Les échanges font l’objet d’une modération a priori, conformément à la Charte des débats.

La consultation est ouverte du 26 octobre au 18 novembre 2020.


Télécharger :

Commentaires
  •  Avis favorable au PNA, par Céline L , le 17 novembre 2020 à 18h59

    Bonjour je suis pour la protection de la Vipère d’Orisini qui n’est présente, en France, que dans les Alpes et donc pour un 2ème Plan national d’actions en faveur de la Vipère d’Orsini.

  •  Avis favorable , par GNAGNI , le 4 novembre 2020 à 21h40

    Bonjour,

    Vipera ursinii ursinii est fortement menacée en France. Mais c’est également le cas à l’échelle Européenne et donc Mondiale de l’ensemble des trois sous-espèces, car elles sont présentes sur de petites aires de distribution.

    Il est donc nécessaire de mettre en place un second PNA poursuivant les efforts du premier tant que le statut de conservation de l’espèce sera considéré comme menacé.

    Tout à fait favorable à ce second PNA.

    Cordialement,

  •  Avis favorable , par GNAGNI , le 4 novembre 2020 à 21h40

    Bonjour,

    Vipera ursinii ursinii est fortement menacée en France. Mais c’est également le cas à l’échelle Européenne et donc Mondiale de l’ensemble des trois sous-espèces, car elles sont présentes sur de petites aires de distribution.

    Il est donc nécessaire de mettre en place un second PNA poursuivant les efforts du premier tant que le statut de conservation de l’espèce sera considéré comme menacé.

    Tout à fait favorable à ce second PNA.

    Cordialement,

  •  Avis favorable, par GASTON , le 2 novembre 2020 à 17h00

    Je donne un avis favorable

  •  Pour le PNA 2 en faveur de la Vipère d’Orsini , par Beillieu , le 27 octobre 2020 à 15h32

    Pour la protection de la vipère d’Orsini.
    Et donc pour le PNA 2