Haut de page

 
Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte
RISQUES TECHNOLOGIQUES
 

Contenu

CSPRT du 26 mai 2015 : Arrêté relatif aux prescriptions générales applicables aux installations relevant du régime de l’enregistrement au titre de l’une au moins des rubriques 4331 (liquides inflammables ) ou 4734 (produits pétroliers spécifiques et carburants de substitution) de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement

Du 30/04/2015 au 21/05/2015
Nombre de commentaires pour cette consultation : 7

La présente consultation concerne le projet d’arrêté relatif aux prescriptions générales applicables aux installations relevant du régime de l’enregistrement au titre de l’une au moins des rubriques 4331 ou 4734 de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement. Vous pouvez consulter ce projet et faire part de vos observations, en cliquant sur le lien "déposer votre commentaire" en bas de page, du 30 avril 2015 jusqu’au 21 mai 2015 inclus.
Pour des raisons de sécurité, il n’est pas possible de télécharger de documents, en tant que commentaires.

La transposition de la directive n°2012/18/UE du 4 juillet 2012 (dite « Seveso 3 ») a conduit à une évolution de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement.

La série des rubriques 4000 a été créée par le décret n°2014-285 du 3 mars 2014 pour entrer en vigueur le 1er juin 2015, date d’application de la directive n°2012/18/UE. Ce décret introduit, entre autres, le régime de l’enregistrement pour les rubriques 4331 et 4734 (respectivement pour les liquides inflammables de catégorie 2 ou catégorie 3 à l’exclusion de ceux relevant de la rubrique 4330 et pour les produits pétroliers spécifiques et carburants de substitution). Ces rubriques touchent un nombre important d’établissements, dans des secteurs variés tels que le pétrole, la chimie, la logistique,... et dans des activités variées telles que le stockage, la fabrication, le mélange et l’emploi.

Pour que ce régime de l’enregistrement puisse entrer en vigueur, il est nécessaire de définir les prescriptions standards (ne nécessitant pas de réaliser au préalable une étude de dangers et une étude d’impacts) à respecter dans un arrêté ministériel auquel est associé un relevé des justificatifs du respect de ces prescriptions. Il vise principalement les installations nouvelles, dans la mesure où les prescriptions associées aux installations existantes demeurent inchangées.

La création du régime de l’enregistrement pour les rubriques 4331 et 4734 va permettre aux exploitants de présenter des dossiers et d’obtenir des autorisations d’exploiter plus rapidement auprès des services de l’Etat. Cette évolution se rattache à une volonté politique d’amélioration et de simplification des démarches administratives, tout en maintenant un niveau élevé de sécurité et de prévention des nuisances.

Vous pouvez consulter ci-dessous :


 
 
 
 

Pied de page