Haut de page

 
Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte
RISQUES TECHNOLOGIQUES
 

Contenu

CSPRT 13 octobre 2015 : le projet d’arrêté relatif aux installations de stockage de déchets de sédiments

Du 17/09/2015 au 08/10/2015
Nombre de commentaires pour cette consultation : 9

La présente consultation concerne le projet d’arrêté relatif aux installations de stockage de déchets de sédiments. Vous pouvez consulter ce projet de texte et faire part de vos observations, en cliquant sur le lien "déposer votre commentaire" en bas de page, du 17 septembre 2015 jusqu’au 08 octobre 2015 inclus. Pour des raisons de sécurités, il n’est pas possible de télécharger de documents, en tant que commentaires.

Le projet d’arrêté ministériel mis en consultation définit les prescriptions techniques applicables aux installations de stockage de déchets de sédiments.

Pour des facilités d’application, les prescriptions techniques relatives aux installations de stockage de déchets de sédiments font l’objet d’un arrêté ministériel spécifique, distinct du projet d’arrêté ministériel sur les installations de stockage de déchets non dangereux.

Le projet d’arrêté ministériel sur les installations de stockage des déchets de sédiments fixe des prescriptions comparables aux installations de stockage de déchets non dangereux, mais adaptées aux déchets de sédiments du fait de l’importance des eaux présentes dans les sédiments de dragage acceptés dans une installation.

Ainsi, les procédures d’acceptation des déchets de sédiments sont adaptées, les acheminements étant de nature différente, ces déchets ne venant pas en camions. Le projet d’arrêté fait également la distinction entre eaux de ressuyage et lixiviats : les eaux rejetées par les sédiments peuvent être assimilées à un égouttage et donc être renvoyées dans le milieu tant qu’elles en respectent la composition. Le projet d’arrêté définit les conditions dans lesquelles le captage de biogaz n’est pas obligatoire.

Enfin, ce projet d’arrêté ouvre la possibilité que des sédiments de dragage dangereux soient stockés dans une même installation que des sédiments de dragage non dangereux, dans des casiers dédiés. Cette ouverture vient du constat que le risque associé à des sédiments dangereux est correctement maîtrisé dans les casiers des installations de stockage de déchets non dangereux

Vous pouvez consulter ci-dessous :


Télécharger :

 
 
 
 

Pied de page