EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Consultation publique relative au Plan national d’actions en faveur des tortues marines en Guyane

Du 24/04/2015 au 15/05/2015 - 2 commentaires

Le Plan national d’actions en faveur des tortues marines en Guyane est un document de planification stratégique pour améliorer l’état de conservation des 3 principales espèces de tortues marines présentes en Guyane : la tortue luth (Dermochelys coriacea), la tortue verte (Chelonia mydas) et la tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea).

Ces trois espèces sont toutes inscrites sur la liste rouge de l’UICN comme espèces menacées. Il s’inscrit dans la poursuite des efforts mobilisés dans le cadre du premier plan de restauration des tortues marines (2007-2012).

Ce nouveau plan a été élaboré à travers une démarche de concertation et d’implication de l’ensemble des partenaires liés directement ou indirectement à la conservation des tortues marines en Guyane. Un grand nombre de réunions ont été programmées afin d’aboutir à un document intégrant les différentes sensibilités. Cette démarche se positionne dans une approche plus large de redéfinition de la gouvernance au sein du Plan national d’actions.

Bien que la plupart des plans nationaux d’actions aient une durée d’exécution de 5 ans, il est important de corréler la durée du plan d’actions à la biologie de l’espèce et à la nature des résultats attendus. En conséquence, et pour faire suite également aux recommandations de l’évaluation du premier plan, ce plan national d’actions présente une durée d’exécution de 10 ans (2014-2024).

Ce Plan national d’actions est structuré en deux parties : Partie I : Etat de connaissances et Etat de conservation - Partie II : Plan d’actions. La partie I dresse un bilan des connaissances acquises durant ces dernières décennies sur les trois espèces de tortues marines ciblées, et plus particulièrement sur les populations présentes et étudiées en Guyane ou au niveau du Plateau des Guyanes (Guyana, Suriname, Guyane, Nord du Brésil). Cette partie se poursuit par l’analyse de l’état de conservation pour les trois espèces, qui conduit à juger l’état de conservation favorable pour les trois espèces (excepté la sous-population de tortues luths de l’Ouest guyanais qui est très défavorable).

La partie II constitue le Plan d’actions et précise les étapes de sa mise en oeuvre. Le Plan d’actions a pour objectif d’améliorer l’état de conservation des 3 espèces de tortues marines présentes en Guyane. Un cadre logique fondé sur un diagnostic partagé et sur une approche participative a déterminé 5 objectifs spécifiques classés par degré décroissant d’importance et deux objectifs spécifiques transversaux. 1/ Réduction des menaces 2/ Amélioration des connaissances au service de la conservation 3/ Coopération transfrontalière 4/ Education à l’environnement 5/Valorisation socio-économique 6/ Révision du mode de gouvernance 7/ Mise en réseau des acteurs Pour chaque Objectif spécifique, des Fiches actions – correspondantes aux sous-objectifs identifiées – sont proposées et constituent un véritable outil de mise en oeuvre du plan.


Télécharger :