DÉVELOPPEMENT DURABLE
 

Analyse multi-critères (AMC) des projets de gestion des inondations

Du 01/12/2012 au 30/09/2013 - aucun commentaire

Sont mis en ligne en version provisoire V0 pour consultation et tests le cahier des charges AMC (analyse multi-critères) et le guide associé élaborés sous la conduite de la DGPR, destinés à évaluer les programmes d’action de prévention des inondations (PAPI) et les projets de restauration d’endiguements (PSR). Les liens vers les documents sont les suivants :
- Le cahier des charges d’AMC
- Le guide méthodologique d’AMC

Les porteurs de projets peuvent déjà prendre connaissance de ce guide. Son but est de compléter et d’améliorer le guide d’ACB diffusé en janvier 2011 sur les points suivants :

  • Fournir des indicateurs pour évaluer des critères non monétarisables, comme par exemple la population de plain-pied habitant en zone inondable. La partie Indicateurs du guide fournira des conclusions sur le projet, qui seront associées aux conclusions de la partie ACB proprement dite, afin que le porteur de projet puisse en tirer une conclusion finale.
  • Améliorer les courbes de dommages de la partie ACB.

Rappel sur l’ACB
L’analyse coût-bénéfices présente plusieurs intérêts pour le porteur de projets PAPI et pour les cofinanceurs :

  • pouvoir évaluer économiquement le projet
  • affecter des priorités aux variantes éventuelles du projet
  • constituer un outil d’aide à la décision pour le projet
  • faciliter la concertation avec les interlocuteurs concernés localement

Même si le résultat de l’ACB est négatif, d’autres critères non ou difficilement monétarisables tels que les bénéfices environnementaux, sociaux, sur le patrimoine culturel ou le renforcement de la sécurité des personnes peuvent justifier malgré tout de l’intérêt du projet. C’est tout l’interêt du travail fait sur l’AMC que de prendre en compte également ces critères. Ce n’est pas une analyse multi-critères au sens strict, mais plutôt une ACB étendue, la pondération des critères n’étant pas formalisée.

La phase de consultation de la version V0 est prévue jusqu’en septembre 2013, ainsi que la phase de test. Compte tenu de l’enrichissement apporté par cette méthode, les porteurs de projets sont invités d’ores et déjà à se faire connaître auprès de la DGPR et de leur DREAL ou DDT pour devenir sites pilotes. Les retours qu’ils communiqueront serviront à améliorer la méthode qui est prévue d’être diffusée en version finale pour décembre 2013. Par la suite, l’AMC pourra devenir à terme un élément obligatoire du dossier de candidature PAPI pour la labellisation.

Remarque : Cette méthode est valable pour les débordements de cours d’eau et en première approche pour les submersions marines. Elle fera l’objet de compléments méthodologiques qui sont actuellement en cours de développement pour les risques littoraux.


Télécharger :