EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projets d’arrêtés relatif à la capture des vanneaux et des pluviers dorés et relatif à la tenderie aux grives ou aux merles noirs dans le département des Ardennes pour la campagne 2020-2021

Du 26/06/2020 au 17/07/2020 - 6084 commentaires

Les deux projets d’arrêté définissent les quotas de prélèvement autorisés pour la saison 2020-2021 à l’aide de tenderies et filets, moyens de chasse traditionnelle, dans le département des Ardennes.

La France est concernée par plusieurs modes de chasse traditionnelle : la chasse des grives et du merle noir à l’aide de gluaux dans le Sud-Est, la chasse de l’Alouette des champs à l’aide de pantes et matoles dans le Sud-Ouest, la chasse des grives, merle noir, vanneau et pluvier doré à l’aide de filets et tenderies dans les Ardennes.

L’article L. 424-4 du code de l’environnement, reprenant les dispositions de l’article 9 de la directive "oiseaux", prévoit que, pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées et de manière sélective, la chasse de certains oiseaux de passage en petites quantités, le ministre de la transition écologique et solidaire autorise dans des conditions qu’il détermine l’utilisation des modes et moyens de chasse consacrés par les usages traditionnels, dérogatoires aux moyens généralement autorisés.

Sur cette base, cinq arrêtés ministériels du 17 août 1989 fixent les conditions particulières d’exercice de ces chasses pour l’utilisation de gluaux, de pantes, de matoles et de tenderie.

Ces textes renvoient à des arrêtés ministériels annuels la détermination de quotas par département ainsi que, le cas échéant, « la détermination de spécifications techniques propres à un département ». Dès réception de ces arrêtés ministériels et avant le 15 septembre pour les turdidés et le 15 octobre pour le vanneau et le pluvier doré, dates d’ouverture de ces chasses traditionnelles, le préfet prend les arrêtés d’autorisation individuelle.

Les deux projets d’arrêté maintiennent les quotas de prélèvement autorisés pour la prochaine saison 2020-2021 à l’aide de tenderies et filets, moyens de chasse traditionnelle, dans le département des Ardennes au niveau de la précédente période de chasse.

Ce projet a fait l’objet d’un vote favorable lors du Conseil national de la chasse et de la faune sauvage (comité consultatif rassemblant des représentants de chasseurs, des acteurs scientifiques et associatifs) du 26 juin 2020.

La synthèse de la consultation du public, les motifs de la décision seront publiés en bas de page, ainsi que les textes publiés au Journal officiel de la République française.


Télécharger :

Commentaires
  •  avis favorable, par bregeault , le 17 juillet 2020 à 21h28

    chasse traditionnelle et populaire ne limitant pas les populations

  •  Non à la tenderie, par BOUCHAUD Laurence , le 17 juillet 2020 à 21h22

    Ces méthodes dites ’de chasse’ ,non sélectives, devraient disparaître définitivement. Déterminer des quotas chaque année,même minimes,c’est les faire perdurer et par là même les encourager sous prétexte de gestion...gestion?

  •  Avis défavorable, par Anne Priem , le 17 juillet 2020 à 21h07

    Peu importent les traditions, protégeons les oiseaux donc la biodiversité

  •  CONTRE, par Hugues , le 17 juillet 2020 à 21h05

    La biodiversité s’effondre et les oiseaux font partie des plus fragiles (juste après les insectes), leur chasse et piégeage ne doit donc pas être autorisé.

  •  Contre ce projet - Stop au massacre, par Alex Caroll , le 17 juillet 2020 à 20h58

    La biodiversité, le vivant s´effondre. Il faut arrêter ces traditions mortifères dont le seul but est d´assouvir la jouissance malsaine de certains individus. Il est temps de réapprendre à voir la nature autrement que comme soumis au bon vouloir des humains. Et puis... Les Francais sont contre la chasse à 80%. Il serait temps de respecter cette position démocratique. Stop au petit lobby des chasseurs responsable d´autant de cruautés. Lâchez vos armes, prenez du temps avec vos amis, votre famille.

  •  favorable, par bernard , le 17 juillet 2020 à 20h51

    favorable.

    aux chasses traditionnelles résonné avec des prélèvement très et
    réglementée.

  •  favorable, par bernard , le 17 juillet 2020 à 20h50

    favorable

    aux chasses traditionnelles résonné avec des prélèvement très et
    réglementée

  •  favorable, par bernard , le 17 juillet 2020 à 20h49

    favorable
    aux chasses traditionnelles résonné avec des prélèvement très et reglemnté

  •  DÉFAVORABLE , par Sauvebois , le 17 juillet 2020 à 20h48

    Ces méthodes de chasse sont destructrices pour des espèces protégées et injustifiables comme nécessité alimentaire.

  •  Avis défavorable , par Valériane Dupeux , le 17 juillet 2020 à 20h45

    Je suis contre ces pratiques. Elles ne doivent plus prospérer.

  •  Avis défavorable , par Weber , le 17 juillet 2020 à 20h35

    Qu’importe la "tradition", il faut prendre en compte la souffrance de l’animal !

  •  Avis favorable, par Baudet , le 17 juillet 2020 à 20h15

    Je suis favorable à ces projets d’arrêtés car il sont conformes aux obligations juridiques et scientifiques imposées par le droit francais et européens. Les quotas sont même inférieurs à ce que permettent les textes réglementaires.

  •  AVIS DÉFAVORABLE , par CHAPUIS , le 17 juillet 2020 à 20h11

    Je suis contre cette chasse aux oiseaux. Les chasseurs font assez de dégâts .

  •  Contre, par Salem , le 17 juillet 2020 à 20h10

    Les oiseaux rendent des services écostémiques majeurs . ILs sont les derniers maillons des écosytèmes complexes et sont considérés comme de grands prédateurs. ILs sont en fort déclin globalement depuis 50 ans . Cette chasse à la glu ne devrait plus être d’actualité alors qu’il est urgent de les préserver , dans un contexte de chute libre de la biodiversité.
    Je suis donc contre : cet arrêté est contraire au principe fondamental de restauration de la biodiversité dont les oiseaux font partie et rendent de très grands services écosystémiques à l’homme....
    comment peut on continuer ainsi ?
    Il n’y a pas de plus aveugle que ceux qui ne veulent pas voir?

  •  Contre les projets d’arrêtés, par Flavie IOOS , le 17 juillet 2020 à 20h10

    La France vient de se faire condamnée par l’Europe pour ses méthodes de chasse d’oiseaux, ne serait-il pas temps de protéger notre biodiversité? On assiste aujourd’hui à une chute catastrophique des populations d’oiseaux, et ce n’est pas avec ce genre d’arrêtés que la situation va s’arranger. Les oiseaux performent des services écosystémiques vitaux, qui ne pourront être remplacés que par des moyens coûteux s’ils disparaissaient.
    Contrairement à ce qui est prétendu dans le texte, les méthodes de chasses telles que le gluau ne sont pas sélectives et peuvent attraper d’autres espèces que celles ciblées.
    De plus ,en continuant cette chasse effrénée, la France gâche les efforts de conservation des pays voisins.

  •  Contre les projets d’arrêtés, par Flavie IOOS , le 17 juillet 2020 à 20h09

    La France vient de se faire condamnée par l’Europe pour ses méthodes de chasse d’oiseaux, ne serait-il pas temps de protéger notre biodiversité? On assiste aujourd’hui à une chute catastrophique des populations d’oiseaux, et ce n’est pas avec ce genre d’arrêtés que la situation va s’arranger. Les oiseaux performent des services écosystémiques vitaux, qui ne pourront être remplacés que par des moyens coûteux s’ils disparaissaient.
    Contrairement à ce que vous prétendez, les méthodes de chasses telles que le gluau ne sont pas sélectives et peuvent attraper d’autres espèces que celles ciblées.
    De plus ,en continuant cette chasse effrénée, la France gâche les efforts de conservation des pays voisins.

  •  Avis défavorable au projet d’arrêté, par Knittel Florence , le 17 juillet 2020 à 20h00

    Je travaille dans la protection de l’environnement et je souhaiterai que la France respecte enfin les mesures relatives à la directive oiseaux. Il faut cesser ces pratiques d’un autre âge non sélectives et source de souffrances animales. Il est important d’être à la hauteur de notre pays et de veiller à protéger les espèces menacées.

  •  Vanneaux et des pluviers dorés / Grives et merles noirs, par Guyon , le 17 juillet 2020 à 19h53

    Je suis favorable aux projets d’arrêtés relatif à la capture des vanneaux et des pluviers dorés et relatif à la tenderie aux grives ou aux merles noirs.
    Cette chasse traditionnelle relève en effet d’une réglementation stricte et permet une sélectivité des prélèvements.

  •  je suis favorable au maintien de cette pratique , par Arribas , le 17 juillet 2020 à 19h50

    les prélèvements des chasses traditionnelles ne nuisent en rien à la biodiversité

  •  Avis défavorable, par hoarau , le 17 juillet 2020 à 19h46

    je suis contre cet arrête concernant les quotas de "prélèvement"