EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  Oui pour la Chasse des oies en Février, par Dégremont Pascale , le 19 janvier 2019 à 19h16

    Je donne un avis favorable au texte proposé. les Chasseurs font beaucoup pour la biodiversité.

  •  Contre la prolongation de la période de chasse des oies , par Puaut. pierre , le 19 janvier 2019 à 19h14

    Pourquoi vouloir tuer plus d’oies ?
    Elles ne provoquent pas de dégâts et en plus cela entraînerait de gros risques de dérangements pour les autres espèces

  •  bien sur, par sylvain , le 19 janvier 2019 à 19h13

    la chasse des oies est une chasse splendide

  •  oui, par coco kok , le 19 janvier 2019 à 19h12

    la nature le veux bien

  •  Wild geese, par Turnbull-Yeo , le 19 janvier 2019 à 19h12

    No ! No ! No ! Hunting wild geese at the start of February, during the migration/breeding season will have a massive impact in geese numbers. These beautiful birds should be protected not hunted into oblivion. Absolute madness, insane !! I appeal to mr macron to reconsider bringing the hunting season forward. Give nature a chance, it really is very simple !

  •  Les consultations publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire, par Bruno , le 19 janvier 2019 à 19h11

    As a Newbie, I am always exploring online for articles that can help
    me. Thank you

    my web blog : [https://newtraburnforskolin.net/->http://royaltranslation.com/index.php/en/component/k2/itemlist/user/618812 (https://newtraburnforskolin.net/->http://royaltranslation.com/index.php/en/component/k2/itemlist/user/618812)]

  •  plus que favorable, par loupe tout , le 19 janvier 2019 à 19h10

    je préfères en prélever une, plutot quelle finisse sur un tas de fumier

  •  Régulation des oies en février , par Lea , le 19 janvier 2019 à 19h10

    Je suis pour la chasse en février de l’oie cendrée

  •  Je suis favorable au texte , par Musset Mathias , le 19 janvier 2019 à 19h10

    Bonjour , bonne initiative, pour moi plusieures éspèces devrais faire l’objet d’une reflection , pour permettre une chasse plus "abordable" pour les petits chasseur devant soit.
    Merci

  •  oui à 200%, par loupe tout , le 19 janvier 2019 à 19h09

    oui à la chasse

  •  CONTRE ce projet d’arrêté, par Richard Thoma , le 19 janvier 2019 à 19h08

    Il n’est pas nécessaire d’étendre la durée de la période de chasse autorisée. Le maintien au 10 février me paraît largement suffisant

  •  Je donne un avis favorable au texte proposé , par Dorian , le 19 janvier 2019 à 19h07

    Oui je donne un avis favorable au texte proposé.

  •  favorable, par cacheux d'eusons , le 19 janvier 2019 à 19h07

    les populations d’oies grise le permette

  •  contre la chasse des oies, par lemaire , le 19 janvier 2019 à 19h05

    voir les vols en ulm avec des oies sauvages.

  •  CONTRE LA CHASSE D’ESPECES PROTEGEES , le 19 janvier 2019 à 19h03

    Les chasseurs sont insistants, et le Président de la République leur voue tous les égards. La durée de la saison de chasse des oies cendrées est remise en cause par un projet de loi en ce moment même en cours d’élaboration dans les bureaux du ministère de la Transition écologique et solidaire.

    La dérogation de la directive "oiseaux", permettant la protection des oiseaux migrateurs et donc des oies cendrées se base sur l’argument qu’elles feraient des dégâts. Pourtant, si les dégâts sont avérés... non seulement ils sont principalement aux Pays-Bas mais ils concernent principalement des oies qui ne passent pas par la France, sans compter qu’une grande partie y est sédentaire ! En février, avec cette loi, les oies cendrées seront chassées, alors que cela était interdit jusqu’à présent à cette période !

    L’article commence ainsi : "Nul ne peut chasser en dehors des périodes d’ouverture de la chasse fixées par l’autorité". Si l’on comprend bien, pour éviter que des personnes tirent sur les oies en dehors de la saison de chasse (cela s’appelle du braconnage), le ministère augmente cette période. Ainsi, ces personnes tirent sur les oies en toute légalité... (et cela s’appelle alors de la régulation par la chasse). De qui se moque-t-on? Les oiseaux ont le plus grand mal à survivre de nos jours, et les oiseaux migrateurs ne sont pas protégés pour rien !

    Notons aussi qu’à aucun moment, ces oies ne sont considérées comme des individus sentients. Pourtant, ce sont des êtres particulièrement sensibles. L’abattage d’un individu n’est pas anodin ! Les couples sont fidèles et le plus souvent à vie, au point que lorsque l’un des partenaires décède, l’autre peut rester seul des années, voire ne plus jamais se remettre en couple... Même en vol, ils restent près l’un de l’autre. Et lorsque la femelle couve ses oeufs, c’est son compagnon qui en prend soin et la protège. Si on lui propose une friandise, il ne la mangera pas pour la lui donner !

  •  Avis favorable, par Scellier , le 19 janvier 2019 à 19h02

    Avis favorable pour la chasse avec le quota

  •  Je donne un avis favorable , par Jean , le 19 janvier 2019 à 19h02

    VIVE LA CHASSE AUX OIES
    une promesse est une promesse monsieur le président

  •  je suis favorable au texte proposé pour l oie en février , le 19 janvier 2019 à 19h02

    Pour la chasse au pied en février de façon raisonnable comme le projet le prévois.

  •  chasser les oies au mois de février, par claude , le 19 janvier 2019 à 19h01

    Je donne un avis favorable au texte proposé.Sans commentaire

  •  Je suis favorable à la chasse des oies en février, par Fromentin , le 19 janvier 2019 à 19h01

    L’espèce connait une forte expansion depuis plus de dix ans.
    De plus, elle occasionne de dégâts non négligeables aux cultures et posent des problèmes de sécurité aux abords des aéroports. De même, il apparaît plus sain et éthiquement responsables de les prélever à la chasse que de les gazer en grande quantité comme dans nos pays voisins.