EAU ET BIODIVERSITÉ
 

Projet d’arrêté relatif aux prélèvements d’oies en février 2019.

Du 03/01/2019 au 24/01/2019 - 52652 commentaires

Le présent arrêté vise à permettre pour l’oie cendrée, espèce en très bon état de conservation et causant des dommages aux cultures ou aux écosystèmes, d’être chassée par dérogation jusqu’au 28 février. Les deux autres oies (rieuse et des moissons) peuvent être chassées jusqu’au 10 février.

Mise à jour du 31 janvier 2019 : vous pouvez consulter ci-dessous la synthèse des observations ainsi que, dans un document séparé, les motifs de la décision.

La question de la date de fermeture de la chasse des oies fait l’objet d’études et de débats depuis plusieurs années.

La population européenne des oies cendrée est en forte expansion, plus qu’aucune autre espèce d’oiseau chassable, en raison notamment des modifications d’habitats et des pratiques de chasse.

L’effectif global de cette population a augmenté d’environ 30 000 individus au milieu des années 1960, est passé à un effectif de 120 000-130 000 au milieu des années 1980, pour atteindre environ 1 200 000 en 2017.

Du fait de cette expansion, les dégâts agricoles sont de plus en plus importants, ce qui conduit notamment les Pays-Bas à détruire une partie importante de la population.
La directive 2009/147CE du 30 novembre 2009 concernant la conservation des oiseaux sauvages, énonce en son article 2 que « les Etats membres prennent toutes les mesures nécessaires pour maintenir ou adapter la population de toutes les espèces d’oiseaux visées à l’article 1er à un niveau qui corresponde notamment aux exigences écologiques, scientifiques et culturelles, compte tenu des exigences économiques et récréationnelles ».
Ces dernières exigences signifient que la régulation peut viser à la protection d’intérêts économiques (comme la prévention de dégâts).

Cet arrêté comporte des mesures d’atténuation de nature à prévenir notamment le risque de dérangement sur les autres espèces (prélèvements pratiqués à poste fixe, usage d’autres appelants interdits, chiens tenus en laisse).


Télécharger :

Commentaires
  •  contre ce projet, par Jocelyn G , le 23 janvier 2019 à 13h12

    je suis totalement contre, laissons la nature faire son œuvre et cessons de la manipuler, la nature se régule seule pas besoin de l’homme qui fait pire que mieux

  •  Non au plaisirs de tuer, par Bussiere , le 23 janvier 2019 à 13h12

    Laissons le monde sauvage avalant qu’ il ne nous laisse

  •  CONTRE, par MARCEAU , le 23 janvier 2019 à 13h12

    Je suis contre , les oies des pays bas ne sont pas celles qui traverse notre pays

  •  Régulation par la chasse , le 23 janvier 2019 à 13h12

    Les espèces prolifiques, invasives et nuisibles doivent être régulé par les chasseurs par un suivi raisonné oui

  •  Ras-le-bol du lobby des chasseurs ! bis et fin, par Mimi69 , le 23 janvier 2019 à 13h11

    Les instincts cynégétiques de notre président, qui se veut résolument moderne, sont, eux, complètement arriérés. À moins qu’ils ne se résument qu’à une … chasse aux voix !

  •  Ouvrier d’entretien des espaces verts, par lobel , le 23 janvier 2019 à 13h11

    oui pour la chasse des oie en fevrier

  •  Je donne un avis favorable à cet arrêté , par Sebastien , le 23 janvier 2019 à 13h11

    Je suis pour la chasse des oies en février tous les anssss

  •  Pour, par David dupont , le 23 janvier 2019 à 13h11

    Pour la chasse des oies en février ! Pour info elles sont gazées par milliers en Hollande en cette même période tellement il y en a ;)

  •  je donne un avis favorable au texte propose, par Godin Michel , le 23 janvier 2019 à 13h11

    aujourd hui rien ne justifie l interdiction de chasser les oies en Fevrier quand nous savons ce qui se passe en Hollande

  •  NON au prolongement, par ALMERAS , le 23 janvier 2019 à 13h11

    aucun chasseur n’a besoin d’abattre ces animaux pour vivre. nous ne sommes pas dans le bush alaskien.
    Non au prolongement de la chasse.

  •  chasse oies en février, par paisant , le 23 janvier 2019 à 13h10

    NON marre de la chasse tout est prétexte pour tuer.

  •  Contre à 100% , par Marie , le 23 janvier 2019 à 13h10

    Comme la dit voltaire
    « La chasse est le moyen le plus sûr pour supprimer les sentiments des hommes envers les créatures qui les entourent ».

    Rien à ajouter.

  •  contre l’abattage des oies de martine fily, par fily , le 23 janvier 2019 à 13h10

    je suis contre l’abattage des oies ; laissons vivre c’est pauvres betes qui ne demande rien à personne ; cela a toujours existé les animaux se nourissent la ou il y a a manger ; faire une parcelle pour uniquement les oies et autres serait plus intelligent que de demander à les tuer ;

    c’est encore un tehcnocrate ; un bourgeois qui veut se rendre célèbre ;

  •  Pour la chasse , le 23 janvier 2019 à 13h09

    Je dis stop à la cruauté la chasse au mois de février arrêté le massacre

  •  Je suis contre , par EME Guillaume , le 23 janvier 2019 à 13h09

    Je suis évidemment contre ce massacre !

  •  Projet d’oies, par Lesieur Alizéa , le 23 janvier 2019 à 13h09

    Je suis contre ce projet, assez de massacres gratuit juste pour le bien de notre espèce, on est pas seul sur cette planète on se doit de se comporter de façon éthique.

  •  Pour l’arrêt du massacre. , par Bonie , le 23 janvier 2019 à 13h08

    Il y a suffisamment d’animaux d’élevages, à moins d’une invasion massive qui le justifierait, je suis contre toute forme de chasse.

  •  Oui pour la chasse aux oies , le 23 janvier 2019 à 13h08

    Je dis oui et oui ça n’aurait jamais dû être fermée en février je n’arrive pas à comprendre que les écologique qui sont toujours anti chasse aux oies. Les chiffres parlent d’eux-mêmes les oies sont toujours en augmentation chasser les oies en février et plus que normal il faut laisser un pauvre ouvrier français manger une oie de temps en temps ! Quand ont vois ce que mange les écolos qui se disent écolo au repas de nouvel an en France à Noël ça laisse à désirer(viande qui provient d’élevage en batterie volaille, poisson parquet dans les mers nourrit au granulé). Sans parler que si c’est bon chasseur Français ils prélèvent ils seront abattu gazer matraqué dans certains pays scandinaves qui soi-disant font partie de l’Europe quelle honte. Et tout le monde est au courant mais personne ne dis rien, je pense qu’il est mieux de prélever quelques centaines d’oie en France plutôt que dans gazé des milliers dans ces pays.

  •  je donne un avis favorable au texte proposé, par PLESSIER Maurice , le 23 janvier 2019 à 13h08

    je suis favorable à la chasse aux oies en février 2019

  •  je suis contre, par brisson , le 23 janvier 2019 à 13h08

    Et d’une c’est une mesure régressive et de deux les chasseurs risquent de se faire rétrécir par un tomte comme Niels Holgersson dans l’histoire de notre enfance "le merveilleux voyage de Niels Holgersson a travers la Suède".